samedi 13 juin

si peu fictif

Il semblerait qu'il y ait une odeur d'été. Je le sais aux longues soirées, à la terre qui expire la chaleur sur sa peau, les foins coupés, la lumière, les étoiles, les cris des enfants qui ressentent trop la douceur nocturne les enivrer pour se coucher. Possible que je respire mal, possible que je n'aie plus de sens. Je suis peut-être là, plantée dans l'herbe à regarder le noir pousser depuis la nuit, la nuit venir du noir, et je ne le sais pas. C'est comme si je m'étais enveloppée dans le bleu du ciel mourant et qu'il avait puisé... [Lire la suite]
Posté par bouh à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]