lundi 25 août

La fausse

Après quatre ans de tâtonnements, d'égarements divers et obscurs, au final, que du temps perdu sans rien en extraire de positif et d'intelligent. Seulement du vide et des erreurs impulsives commises en pleine connaissance de causes, pourtant. Je connais donc les conséquences de mes virages identitaires, mais comme d'un élan masochiste, je m'élance vers de nouvelles extravagances, de nouvelles affirmations de moi même avec l'envie de plaire, d'impressionner, de m'imposer et d'avoir confiance en moi. Mais ce n'est qu'un jeu qui... [Lire la suite]
Posté par bouh à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]