vendredi 21 septembre

Samedis

Cr_puscule_24

J'adore les samedis
Samedis citadins, passés au bord du Rhône, autour de moi seulement de la lumière, les pieds dans l'eau claire et l'air concentré. Les jours de grand soleil m'inspirent quand Fourvière domine la ville ,et s'impose par sa clarté, que la Croix rousse brille au loin de ses centaines de fenêtres et que le temps semble s'arrêter pour me laisser franchir le pont sans bousculer personne dans ma contemplation béate, encore une fois.
Aussi, les tristes, les simples et les samedis gachés au fond de mon cocon, rien qu'à moi, abrutie pas les écrans, la tête vide, encore une fois. Il y a tant de samedis différents même dans l'appréhension du dimanche, c'est de loin mon jour préféré.
Ce samedi là, la ville resplendissait. Malgrès l'automne qui menaçait, l'eau du Rhône était bleue, d'un bleu profond et intense, empli de soleil. Le ciel s'étirait très loin, et les nuages avançaient, plus hauts que jamais je ne les avais observés. Des personnes lachaient des ballons d'hélium. Petites balles de couleurs, minuscules points rose et jaunes que j'aimerais bien suivre jusqu'au bout du monde en m'accrochant au fil...Un jour, je voudrais devenir un ballon d'hélium et me laisser porter vers l'inconnu, admirer le paysage, juste, regarder en bas et voir le monde d'autre part que d'mon mètre cinquante-quatre.

Cr_puscule_24

Posté par bouh à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Samedis

Nouveau commentaire